Genaina, 23 Juillet (SUNA) - Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté Transitoire, Général Mohamed Hamdan Daglo, et la délégation qui l'accompagne est rentré Samedi à Genaina, capitale de l'État de l’Ouest Darfour.

Il a été reçu à l'aéroport de Genaina par le Wali (gouverneur) de l'Etat, Khamis Abdalla Abbakar, et les membres de son gouvernement.

Le retour du Général Daglo à l'État de l’Ouest Darfour vise à compléter les réconciliations qu'il a entamées et à rétablir la vie sociale dans l'État à sa situation normale, réparer le tissu social entre les composantes de l'État et à soutenir le retour volontaire des personnes déplacées dans leurs villages d'origine, en plus du suivi les arrangements et les décisions pertinentes pour établir le prestige de l'État, appliquer la règle de la loi et mettre en œuvre les accords de réconciliation.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté Transitoire est accompagné, lors de sa visite dans l'État de l’Ouest Darfour, par le membre du Conseil de Souveraineté Al-Tahir Hajar, le chef d'état-major adjoint des opérations le lieutenant-général Khalid Abidin Al-Shami, le représentant des forces de police général Mohamed Ibrahim Awadalla, le représentant du service des renseignements généraux major général Abu-Obeida Mirghani, et les représentants des mouvements de lutte armée.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté Transitoire a affirmé qu'il retournait à l'État avec la délégation qui l'accompagne pour continuer le travail qu'ils ont commencé afin que chaque parcelle du pays jouisse de la sécurité et de la stabilité, et que la rhétorique du racisme et de la haine cesse une fois pour toutes.

Il a également appelé l'ensemble du peuple Soudanais à promouvoir la culture de la tolérance et de l'acceptation de l'autre, et à mettre fin à toutes les formes de discrimination au Soudan, qui se caractérise par la diversité et le pluralisme.

Il convient de signaler que le Général Daglo a publié Vendredi un communiqué dans laquelle il a expliqué les raisons de son séjour dans les États de Darfour au cours de la période passée, ainsi que la dévastation de la région en raison des disputes entre ses composantes, la propagation de la pauvreté, les services médiocres, l'absence du rôle de l'État et la marginalisation de la région au cours des dernières années, soulignant que de grands efforts dans ce contexte ont été faits et les résultats sont prometteurs.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة