Khartoum, 5 juillet (SUNA)- Le président du Conseil de souveraineté de transition, le Lit-Gén. Abdul-Fattah Al-Burhan, a annoncé que l'institution militaire ne participera pas au dialogue facilité par le mécanisme tripartite des Nations Unies, de l'Union africaine et l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), dans le but de préparer le terrain pour que les forces politiques et révolutionnaires et les autres composantes nationales s'assoient pour former un gouvernement national et indépendant de compétences pour achever la période de transition.

 

Dans son allocution lundi soir au peuple soudanais, le général Al-Burhan a affirmé l'engagement des forces armées à travailler avec toutes les composantes du peuple soudanais afin de parvenir à un consensus national.

Fin

Th

أخبار ذات صلة