El Geneina, 26 Juin (SUNA)-Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté de Transition, Général Mohamed Hamdan Daglo, a déclaré que ce qui se passe au Darfour de sabotage délibéré n'est pas loin de ce qui se produit à Khartoum, et qu’une grande partie de ce qui se passe ici est gérée par les mêmes chambres qui trafiquent la scène là-bas, cherchant leurs intérêts personnels étroits.

S'adressait hier soir à la cérémonie de signature finale de la réconciliation entre les tribus Arabes et Aringa dans la localité Sirba, située à une quarantaine de kilomètres au nord de la ville El Geneina, en présence des membres du Conseil de Souveraineté Dr. Al-Hadi Idriss et Al-Tahir Hajar en plus du Gouverneur de l'État de l’Ouest Darfour.

Daglo a souligné que la propagation de discours de haine, du racisme, de l'incitation, de la sédition et d'autres manifestations de chaos ont été fomentées par des parties visant à porter atteinte à la paix qui a été réalisée, à ramener le Darfour sur la place de la guerre et à démanteler le tissu social.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté de Transition a affirmé le souci du gouvernement d’arrêter le chaos et le vandalisme et mettre fin aux conflits absurdes entre les composantes tribales, en imposant le prestige de l'État et à parvenir aux réconciliations pour réaliser la stabilité et la coexistence pacifique entre les composantes de la société.

Daglo a appelé toutes les tribus à être une société cohérente et tolérante et à ne pas laisser de place aux comploteurs.

Le Vice-président du Conseil de Souveraineté a renouvelé la détermination du gouvernement à imposer le prestige de l'État et la suprématie de la règle de la loi, à aider au retour volontaire des personnes déplacées, à les fournir une protection et à œuvrer avec le gouvernement de l’Ouest Darfour pour fournir les services nécessaires qui soutiennent une vie décente

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة