Genaina, 25 Juin – SUNA) – Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté de Transition, Général Mohamed Hamdan Daglo, averti que le Soudan rencontre des conspirations sans précédent faites par son peuple, indiquant que cela est dû à l'absence d'une vision nationale rationnelle qui élève le prestige de la nation et donne la priorité au national suprême.

C’était déclaré dans son discours prononcé Samedi À Genaina, capitale de l'État de l’Ouest Darfour, devant une cérémonie de signature du document de cessation des hostilités et de coexistence pacifique entre les tribus des Massalit et des Rezeigat en présence des membres du Conseil de Souveraineté de Transition Dr Al-Hadi Idris et Al-Tahir Hajar, le Wali (gouverneur) de l'État de l’Ouest Darfour Khamis Abdalla Abbakar, le Sultan des Massalit, le bureau exécutif de l'administration indigène au Soudan et des personnalités éminentes des deux tribus.

Le Général Daglo a déclaré qu'en cette période difficile, les Soudanais doivent gérer eux-mêmes leurs différends moyennant le dialogue et la Choura (consultation), expliquant qu'il y a des mains étrangères qui œuvrent pour démolir le pays.

Il a indiqué que le document de cessation des hostilités est le début d'un travail long et difficile pour fermer le chapitre des différends entre les parties signataires, notant que la dispute a créé une réalité humaine amère et douloureuse et a causé le déplacement de nombreuses personnes de l'État.

Il a souligné que la patrie est large pour accueillir tous son peuple, affirmant que le gouvernement se tiendra au côté de droit sans biais à toute tribu ou individu et que tous les citoyens sont égaux devant la loi et qu'il n'y a pas de discrimination basée sur la couleur, la race ou la tribu.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté a souligné que l'État est déterminé à résoudre tous les aspects du chaos et de l'insécurité, et que l'État imposera son prestige pour mettre fin à toute atteinte à la sécurité et à la sûreté des citoyens innocents.

Il a déclaré que l'administration indigène a le plus grand rôle à jouer pour résoudre les petits problèmes avant qu'ils ne grandissent et deviennent difficiles à résoudre, appelant à la nécessité de la présence permanente des leaders de l'administration indigène avec leur peuple pour assumer bien les tâches de sensibilisation et de signalement des criminels et des saboteurs.

Daglo a annoncé que des décisions strictes avaient été prises aux autorités de sécurité pour agir de manière décisive avec toute personne indisciplinée et à ne pas tolérer les agresseurs, soulignant que les prochains jours verront l'arrivée de forces conjointes pour rejoindre les forces dans l'État et œuvrer pour l'établissement de la sécurité et à la sécurisation de la saison agricole, des villages et des camps.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة