Genaina, 18 Juin (SUNA) - Le Sultan de la tribu des Massalit, Saad Abdul-Rahman Bahr-Eddin, a salué Samedi l'accord de réconciliation conclu entre les tribus des Rezeigat et des Messairiya dans l'État de l’Ouest Darfour, déclarant que l'accord de réconciliation ouvrira la voie devant la consolidation des valeurs de paix sociétale parmi les habitants de la région.

Il a souligné la disposition de l'administration autochtone à assumer son rôle soutenant les programmes de coexistence pacifique moyennant le les activités sociales, appelant l'État à étendre le prestige de l'État et à lever les menaces sécuritaires en adoptant des mesures de sécurité strictes afin de protéger la saison agricole et de permettre le retour des citoyens déplacés et des réfugiés.

Le sultan de Dar Gemir, Hashim Osman, a appelé le gouvernement de transition à contrôler le mouvement le long de la zone frontalière entre le Soudan et le Tchad en réactivant les protocoles transfrontaliers afin de renforcer la stabilité dans les États frontaliers, réactiver les procédures juridiques et techniques, désarmer les citoyens et mettre en œuvre la fourniture des arrangements de sécurité pour parvenir à la stabilité et la paix durables.

Il a également affirmé l'importance de l'autonomisation de l'administration indigène dans les aspects administratifs, exécutifs et sécuritaires pour combattre les personnes indisciplinées, révélant les efforts de l'administration indigène pour éteindre la sédition qui a récemment éclaté dans la localité de Kulbus entre les tribus arabes d'Awlad Zaid et Al Gemir, appréciant l'initiative du Cheikh Issa Tazoura à cet égard.

Il a appelé les autorités à intervenir d'urgence pour soutenir les citoyens affectés par les récents événements de Kulbus qui ont perdu leurs propriétés et leurs maisons.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة