Genaina, 18 Juin (SUNA) – Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté de Transition et Commandant des Forces de Soutien Rapide, Général Mohamed Hamdan Daglo, a assisté Mercredi à la signature d'un accord de réconciliation entre les tribus Arabes, en particulier les tribus Rezeigat et Messairiya.

Massar Abdul-Rahman Aseel, qui a signé au nom de la tribu des Rezeigat, a affirmé que les deux parties ont réglé leurs différends de bonne foi, soulignant qu'elles sont maintenant en réconciliation avec leurs frères Messairiya et œuvrent pour combler toutes les lacunes, notant que cette réconciliation sera un exemple à suivre.

Il a dit qu'ils tendraient la main à toutes les composantes et tribus dans la région afin que l'État puisse vivre dans la sécurité et la stabilité, louant le comité de paix et de réconciliation des Forces de Soutien Rapide pour ses efforts, sa patience et la solution de tous les défis jusqu'à la conclusion de cet accord.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté de Transition, Général Mohamed Hamdan, a demandé que cette paix soit protégée par la dissuasion et l'extension du prestige de l'État.

Il a également appelé à accélérer la résolution de dispute entre les Gemir et Rezeigat, et les Rezeigat et Massalit, en trouvant une solution permanente et compréhensive.

L'Emir Hafez Al-Cheikh, qui a signé au nom de la tribu des Messairiya, a affirmé que la guerre qui a éclaté entre les deux parties a entraîné au meurtre, au déplacement et à l'incendie des villages.

Il a salué le rôle joué par le comité de paix et de réconciliation des Forces de Soutien Rapide, et a demandé la mise en œuvre de l'accord de réconciliation dès que possible, soulignant qu'ils œuvrent pour renforcer la coexistence pacifique entre leurs frères des Rezeigat et d'ouvrir un nouveau chapitre de réconciliation et de coopération.

Il a également affirmé l'importance d'imposer le prestige de l'État en augmentant les véhicules de sécurité dans la localité pour prévenir et dissuader les personnes indisciplinées.

Il a appelé à renforcer le tissu social, à combler les lacunes pour les personnes indisciplinées, rejeter le tribalisme et le régionalisme, à adhérer à la justice, consolider les valeurs religieuses, à retourner les personnes déplacées et les réfugiés et à les fournir des services de base, qui sont la sécurité, l'éducation et la santé.

La signature de l'accord de réconciliation a été assistée par les membres du Conseil de Souveraineté, Dr Al-Hadi Idris et Al-Taher Hajar, le Gouverneur de la Région de Darfour Menni Arko Mennawi, le Wali (gouverneur) de l'État de l’Ouest Darfour Khamis Abdalla Abbakar, le Représentant des Nations Unies au Soudan et le Sultan des Massalit Saad Abdul-Rahman Bahr-Eddin.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة