Khartoum, 19 Avril (SUNA) - Le document Soudanais de consensus pour la gestion de la période de transition a été déclaré et signé aujourd'hui au forum de l'Agence Soudanaise de Presse.

Le document a été signé à l'initiative du Centre Africain pour les études de la gouvernance, de la paix et de la transformation et le Centre des études de la paix et de développement de l'Université de Bahri.

Le Directeur du Centre Africain des Etudes de la Gouvernance, de la Paix et de la Transformation, Dr Mahmoud Zain Al-Abdin Mahmoud, a passé en revue le document, tout en indiquant qu’elle est une initiative nationale Soudanaise unifiée et consensuelle qui exprime les visions de multiples forces politiques et sociétales pour surmonter la crise politique actuelle et réaliser une transition sûre pour atteindre à la gouvernance civile démocratique dans le pays.

Il a noté que le document vise à parvenir à un large consensus national qui assure la stabilité pour le succès de la période de transition, conduisant à la gouvernance civile entièrement démocratique moyennant les élections libres et équitables.

Dr Zain al-Abdin a souligné que l'invitation incluait tous les producteurs des initiatives nationales, dont la plupart ont répondu, et que le document représente une plate-forme nationale ouverte à laquelle tout le monde participe sans condition ni restriction, et la porte est toujours ouverte, notant que le nombre d'initiatives a atteint 76, tandis que le nombre total d'initiatives participantes a atteint 32, qui comprenaient des personnalités politiques, sociales, académiques, civiles et nationales.

Dr Zain al-Abdin a souligné que les directives de l'initiative sont de créer un climat général pour la pratique politique démocratique afin de rétablir la confiance entre toutes les composantes, tandis que l'initiative a défini les tâches de la période de transition, la nature et la durée de la période de transition et le partenariat dans la gestion de la période de transition entre la composante civile et militaire et les parties au processus de paix tout au long de la période de transition sur la base de la confiance, de la sincérité et de la loyauté, avec la définition de tâches, de pouvoirs et d'autorités spécifiques et précis pour lui permettre d’assumer ses rôles.

Le document a défini le système fédéral des gouvernements avec l'engagement de l'Accord de paix de Juba concernant le type de gouvernement (gouvernement fédéral), a précisé les institutions et les niveaux de gouvernement sur les niveaux fédéral, étatique et local, prévoyant que le Conseil des ministres serait composé de 20 ministres représentant tous les États du Soudan, avec la nomination d’un Premier ministre des compétences nationales en large consultation avec les forces politiques..

En ce qui concerne les points d'accord, Dr Zain al-Abidin a affirmé un consensus sur le niveau d'accord de 70% dans toutes les initiatives telles que la démocratie de la période de transition et la gouvernance civile, le fédéralisme et la justice transitionnelle, et il y a une opinion majoritaire sur la formation d'institutions de gouvernance de transition, des solutions Soudanaises à la crise soudanaise et une politique étrangère équilibrée.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة