Genaina, 9 jan. (SUNA) - De larges secteurs des parties au processus de paix dans l'État du Darfour occidental ont exprimé leur optimisme quant aux efforts de la direction suprême du centre concernant l'arrangement pour la première phase d'hébergement d'environ 3 300 soldats qui seront formés au sein de la force conjointe de protection des civils dans la région du Darfour.

Parallèlement, le chef du Front révolutionnaire dans l'État du Darfour occidental, Cheikh Eddin Ibrahim Abdul-Rahman, a affirmé sa grande satisfaction quant aux efforts déployés pour rassembler les forces de lutte armée dans les dispositifs de sécurité, soulignant que ces forces étaient prêtes à entrer dans les camps d'entraînement et à contribuer à la paix et à la stabilité et à renforcer la paix globale.

Le président de l'Alliance soudanaise dans l'État, Mohamed Arbab Badawi, a déclaré que la clause des accords de sécurité s'inscrit dans le protocole de sécurité qui a été signé dans le récent Accord de Juba pour la paix au Soudan entre le gouvernement et les parties au processus de paix et la médiation, affirmant la disponibilité de leurs forces à participer à la force conjointe pour protéger les civils au Darfour et soutenir la stabilité.

Le citoyen Abu-Bakr Musa Gumaa a appelé le gouvernement fédéral à soutenir les efforts de paix en sensibilisant les sociétés afin de faire de la paix une réalité.

Seif

أخبار ذات صلة