Genaina, 8 Jan. (SUNA) – De larges secteurs des parties au processus de paix à l’Ouest-Darfour ont annoncé leur optimisme quant aux efforts de la haute direction du centre concernant l'organisation de la première phase pour accueillir environ 3 300 soldats qui seront formés dans la force conjointe pour protéger les civils au Darfour.

 

Dans ce contexte, le chef du Front Révolutionnaire à l’Ouest-Darfour, M. Cheikh-Eddine  Ibrahim a affirmé sa grande satisfaction face aux efforts de regroupement des forces de lutte armée dans les dispositifs de sécurité, soulignant la volonté de ces forces d'entrer en camps de formation et contribuer à la stabilité et à la promotion d'une paix globale.

 

Pour sa part, le chef de la Coalition Soudanaise dans l’Ouest-Darfour, Muhammad Arbab Badawi a confirmé que la mise en place d'arrangements sécuritaires s'inscrit dans le cadre du protocole de sécurité qui a été signé dans le récent Accord de Juba entre le gouvernement et les parties au processus de paix et de médiation , signalant à cet égard que leurs forces sont prêtes à participer à la force conjointe de protection des civils au Darfour afin de soutenir le renforcement de la stabilité.

 

Le citoyen Abu Bakr Musa Jumaa a appelé le gouvernement fédéral à soutenir les piliers de la promotion de la paix en sensibilisant les sociétés afin de faire de la paix une réalité.

 

Osmn

أخبار ذات صلة