Khartoum, 12 Nov (SUNA) - Les membres du nouveau Conseil Transitoire de Souveraineté (CTS) ont prêté serment au palais présidentiel vendredi devant le président du CTS, le Lt-Gen. Abdul fattah Al-Burhan, et le juge en chef M˚ Abdulaziz Fath Al-Rahman Abdeen.

 

Lt-Gen. Yasser Al-Atta, membre du CTS a déclaré dans un communiqué de presse après la cérémonie d’assermentation que la formation du conseil s’inscrivait dans le cadre de la correction du cours de la glorieuse révolution de Décembre pour réaliser ses slogans : Liberté, paix et justice, de consolidation des piliers de l’état civil et de succès des tâches et des devoirs de la période de transition.

 

Lt-Gen. Al-Atta a ajouté que la formation du conseil est intervenue après une longue marche de recherche, d’enquête et de consultations avec toutes les composantes des forces politiques et sociales dans les différentes régions du soudan, afin de réaliser les principes d’élargir le cercle de participation et d’éviter l’exclusion.

 

Lt-Gen. Al-Atta a souligné que la porte des consultations est ouverte afin de parvenir à la réconciliation politique et à des élections libres et équitables pendant la période spécifiée pour elle en juillet 2023.

 

Dans le même temps, Mme Salma Abdul Jabbar Al-Moubarak, membre du c du CTS a souligné l’importance de la coopération de tous au cours de cette phase, pour parvenir à la stabilité souhaitée, et a déclaré qu’il existe de nombreux dossiers importants et nécessaires que le peuple soudanais attend pour accomplir, principalement la paix, la stabilité, le bien-être, le développement et l’amélioration des pensions du peuple.

Mme Salma a ajouté qu’elle avait accepté de commander un motif national pour soulager les souffrances du peuple soudanais et que les prochains jours porteraient des êtres humains pour un avenir sûr et stable.

 

Pour sa part, le membre du CTS M.Abu -Alqasim Mohammed Mohammed Ahmed a expliqué que la formation du CTS vient comme une confirmation pour protéger le Document Constitutionnel et maintenir la dignité du soudan, et a déclaré que la formation représente le début d’une véritable révolution corrective pour construire un état d’institutions, exprimant l’espoir que tout le monde se précipitera au cours de cette nouvelle phase pour défendre les valeurs de tolérance et d’amour et renoncer à la haine pour construire une patrie qui peut tous.

 

Osmn

أخبار ذات صلة